11 novembre 1918-2018 : témoignages en vidéo

Paul Ponzelli, brancardier à Verdun
Paule Deltell évoque avec émotion la mémoire de son père Paul Pozelli, brancardier durant la guerre de 1914-1918. Il a notamment fait Verdun. S’il en est revenu, ses blessures morales l’ont suivi jusqu’à la fin de ses jours. "Il n’en parlait pas, explique sa fille, c’est dans ses yeux que l’on pouvait lire ses terribles souvenirs".

René Stetter, engagé volontaire, mort à Verdun
Juste avant son départ au Canada, Geneviève Dufour reçoit de sa tante, Germaine Reinbolt, une boite pleine de souvenirs. Il s’agit de la correspondance de sa tante Germaine avec René Stetter, un poilu engagé dans la guerre de 1914-1918. C’est seulement cette année, plus de 65 ans plus tard, que Madame Dufour se décide à ouvrir cette boite et à en dévoiler ses secrets.

Les trois associations d’anciens combattants de Québec
À Québec, trois associations d’Anciens Combattants entretiennent la mémoire des soldats morts au combat et créent du lien social et amical entre ses membres.
- Les Amis du fonds des anciens combattants de Québec
- l’Association des Anciens combattants et soldats français de Québec
- Le Souvenir français

Retrouvez l’intégralité des activités organisées pour commémorer le centenaire de la fin de la première guerre mondiale : 11 novembre 2018, un centenaire pour ne jamais oublier et transmettre

publié le 09/11/2018

haut de la page