Audrey-Maude Vézina lauréate de la Bourse Fernand Seguin 2018

Félicitations à Audrey-Maude Vézina, qui remporte le grand prix de la Bourse Fernand Seguin 2018 ! Parrainée par le Consulat Général de France à Québec, la lauréate gagne notamment un stage de deux mois dans une institution scientifique en France.

Ce vendredi 25 mai 2018, à l’occasion du congrès annuel de l’Association des Communicateurs Scientifiques de Québec, Audrey-Maude Vézina a remporté le grand prix de la Bourse Fernand Seguin pour son article « Cancer du sein : Enfin, un dépistage en fonction du risque et non de l’âge ». Le prix a été remis à Mme Vézina par Mme Florence Béranger, attachée de coopération Scientifique et Universitaire au Consulat Général de France à Québec.

JPEG - 141.5 ko
Audrey-Maude Vézina lauréate de la Bourse Fernand Seguin 2018
Florence Beranger et Audrey-Maude Vézina Consulat général de France à Québec

En train de réaliser sa maîtrise en journalisme scientifique, et coordinatrice à la Chaire de Journalisme Scientifique à l’Université de Laval, Mme Vézina reçoit une bourse d’une valeur de 17000$, et aura la possibilité de réaliser des stages dans de prestigieux médias québécois et français. Cette année, trois mois de stages à l’émission Découverte à la télé de ICI Radio-canada, un mois de stage au journal La Presse, deux autres stages parmi les médias participants et un stage de deux mois en France auprès d’une institution de culture scientifique, sont ainsi prévus.

Le jury a attribué le grand prix à Mme Vézina car il a considéré que son article sur le cancer du sein mettait en très bonne perspective un sujet complexe et original, faisant preuve d’une touche humaine bien exploitée et d’un contenu riche en information scientifique, très bien vulgarisé.

Le prix de la relève a cette année été remporté par Gabriel Laurin pour son reportage audio : « L’algorithme : le meilleur ami de l’être humain ! ».

A propos de la Bourse Fernand Seguin

Créée en 1981, la Bourse Fernand Seguin a pour but d’encourager les jeunes journalistes scientifiques au Québec, et offre la chance aux deux lauréats d’apprendre le métier auprès de professionnels. Considéré comme le plus grand tremplin de carrière de journalisme scientifique, ce prix d’une valeur de 17000$ inclut 8 mois de stages dans de prestigieux médias scientifiques au Québec, et en France depuis 2017. Le lauréat de la Bourse 2017, Alexis Riopel, a notamment eu la chance de réaliser un stage d’un mois au service scientifique du journal Le Monde, à Paris.

A propos de l’ACS

L’Association des Communicateurs Scientifique de Québec, l’ACS, regroupe les professionnels de la communication scientifique au Québec. Ses membres exercent dans le milieu journalistique et muséal, ainsi que dans le réseau des universités québécoises, les médias, les écoles et les lieux de diffusion scientifique. L’objectif de cette association est notamment d’accroître la qualité et la quantité d’informations scientifiques diffusées en français au Québec.

publié le 28/05/2018

haut de la page