Claude Zarié, propriétaire de l’Espace ARTEVINO

« C’est juste un coup de cœur. C’était pas pour changer de métier. En France, on avait une très belle vie. Tout allait bien. On se disait que la vie était trop courte. Il faut faire des choses un peu folles dans la vie. »

publié le 04/07/2018

haut de la page