Commission permanente de coopération franco-québécoise (CPCFQ)

La coopération est au cœur de la relation directe et privilégiée entre la France et le Québec. Elle est fondée sur une série d’accords inter-gouvernementaux franco-québécois, dits « ententes » (éducation-1965, universités-1967, jeunesse-1968, francophonie et coopération technique et industrielle-1974, Conseil franco-québécois de coopération universitaire-2008), et une trentaine d’accords particuliers (par exemple, entre organismes de recherche comme ceux récemment signés par le CNRS et le Fonds de Recherche du Québec).

Les projets conjoints de coopération sont financés via un mécanisme unique : la Commission Permanente de Coopération Franco-Québécoise (CPCFQ).

Mise en place en 1965, elle assure la coordination générale de la coopération franco-québécoise. Elle est l’instrument privilégié de la mise en œuvre des engagements gouvernementaux du Québec et de la France, et constitue un outil de sélection des projets bénéficiant d’un cofinancement français (fonds provenant du MEAE ainsi que du MESRI pour l’universitaire) et québécois (Ministère des relations internationales et de la francophonie - MRIF). Les projets retenus sont soutenus pour une période de deux ans (biennie) et sélectionnés en fonction des priorités de la coopération franco-québécoise, définies lors des Rencontres alternées des Premiers Ministres (RAPM) français et québécois. De multiples acteurs incarnent cette coopération ; chercheurs, universitaires, artistes, représentants des milieux associatifs, acteurs économiques et institutions publiques.

JPEG

La CPCFQ décline son soutien à travers différents fonds :

-  L’appel à projets général ouvert aux organismes à but non lucratif, associations et institutions publiques

-  Le Fonds franco-québécois pour la coopération décentralisée (FFQCD), à destination des collectivités territoriales

-  Le programme Samuel de Champlain pour la coopération universitaire, scientifique et de recherche*

-  Les bourses Frontenac pour la mobilité étudiante du Québec vers la France*

-  Le fonds Émérillon pour les projets de coopération émergents en cours de biennie

*À noter que la coopération universitaire et scientifique est administrée par le Conseil franco-québécois de coopération universitaire (CFQCU)

Fonds Émérillon

Le Fonds Émérillon est destiné à soutenir des initiatives de coopération franco-québécoise émergeant en dehors des périodes de candidature aux appels à projets (coopération générale, scientifique et décentralisée). Ces projets doivent néanmoins s’inscrire dans les thèmes prioritaires des appels à projets et répondre à leurs critères d’admissibilité.

- Instructions pour le dépôt d’une initiative
- Formulaire de dépôt de projet

Au-delà des projets soutenus dans le cadre des appels à projets mentionnés ci-dessus, la coopération franco-québécoise s’illustre également au travers des opérateurs suivants :

publié le 14/11/2022

haut de la page