Esther Gaudreault reçoit l’insigne de Chevalier dans l’Ordre des Palmes Académiques

Le 11 octobre 2018, en présence de sa famille, de ses amis et de ses anciens collègues, Mme Ester Gaudreault s’est vue remettre l’insigne de Chevalier dans l’Ordre des Palmes Académiques par Mme Laurence Haguenauer, Consule générale de France à Québec.

Maintenant "retraitée active et consultante selon ses plaisirs et ses intérêts" comme elle se définit elle même, Esther Graudreault s’est impliquée tout au long de sa vie professionnelle dans des projets divers et variés, en plaçant notamment la francophonie au cœur de ses centres d’intérêts.

PNG - 1.1 Mo
Remise de l’insigne à Esther Gaudreault par Laurence Haguenauer

En tant que directrice de l’Association francophone pour le savoir (Acfas), elle a mis en place de nombreux projets pour la diffusion des résultats de la recherche et la promotion du débat d’idée et d’échanges, le tout dans un espace francophone.

La création du concours Ma Thèse en 180 secondes

L’une des réalisations majeures d’Esther Gaudreault à la tête de l’Acfas a été la création en 2012 du concours "Ma thèse en 180 secondes", exercice au cours duquel des doctorants doivent vulgariser leur sujet de recherche en termes simples et en 3 minutes à un auditoire profane. Au vu du succès québécois de cette manifestation, l’Acfas a mené par la suite une collaboration avec les institutions françaises, puis avec les institutions d’autres pays francophones, faisant de ce concours une institution chez les étudiants en doctorat parlant le français. Lors de l’édition 2018, pas moins de 18 pays de la francophonie étaient représentés pour la finale internationale de Ma Thèse en 180 secondes.

Un succès, et une carrière riche de collaborations avec la France, qui ont été couronnés par la remise à Esther Gaudreault de la prestigieuse insigne de Chevalier dans l’Ordre des Palmes Académiques.

publié le 18/10/2018

haut de la page