Fabrice Brunet : "Un parcours inspirant, un engagement exemplaire

Le 5 décembre dernier, Fabrice Brunet a été fait Chevalier de la Légion d’Honneur par la Consule générale de France, Laurence Haguenauer. Ce médecin français à la carrière internationale, est à la tête du CHUM, l’un des hôpitaux les plus modernes d’Amérique du Nord.

C’est pour marquer "un parcours inspirant et un engagement exemplaire" que la République française a tenu a honorer l’un de ses citoyens expatriés au Québec. En retraçant le parcours du Docteur Brunet, Laurence Haguenauer a souligné la "très grande humanité" du médecin français, à la tête d’un des hôpitaux les plus importants et modernes d’Amérique du Nord, le Centre hospitalier universitaire de Montréal (CHUM).
Mme Haguenauer a rappelé la carrière internationale du Docteur Brunet, qui l’a conduit à diriger l’hôpital Sainte-Justine et aujourd’hui le CHUM, après être passé par l’Ontario et avoir mené des projets avec la Chine et la Russie.

« C’est un grand honneur pour moi de recevoir cette distinction. Tout au long de ma carrière, je me suis investi avec sincérité pour la santé des patients et pour l’amélioration continue des soins et des services offerts à la population, en France ou au Canada. Je poursuivrai mon travail, avec ce même élan, pour les années à venir en mettant l’innovation, l’excellence et l’expertise des équipes du CHUM au service de tous les Québécois », souligne le Dr Fabrice Brunet.

Un adepte de l’innovation

Car ce sont aussi les toutes dernières innovations que Fabrice Brunet veut introduire dans les soins au service de la santé des populations.
À Montréal, il n’hésite pas à conduire des opérations avec la Société des Arts Technologiques (SAT) pour introduire le multimédia dans de nouvelles approches thérapeutiques.
Récemment, il a ouvert une école en Intelligence Artificielle appliquée à la santé, avec l’optique d’assurer des bénéfices concrets pour la santé des Québécois.
"Tu évoques souvent l’intelligence humaine augmentée mais c’est une humanité intelligente que tu incarnes", a conclu Laurence Haguenauer dans son allocution.

Entrevue avec Fabrice Brunet :

(Crédit photo et vidéo : Nathalie Simon-Clerc - Consulat général de France)

publié le 14/12/2018

haut de la page