Fanny Rohrbacher, lauréate de la Bourse Fernand Seguin 2019

Dimanche 5 mai 2019, la Fédération Professionnelle des Journalistes du Québec (FPJQ) organisait le Gala des grands prix du journalisme. De nombreux prix ont été remis à cette occasion, dont la Bourse Fernand Seguin de l’Association des Communicateurs Scientifique, en partenariat avec le Consulat général de France à Québec.

Depuis 1981, la bourse est remise annuellement à deux lauréats à qui elle permet de faire une entrée remarquée dans les médias. Véritable tremplin pour qui veut faire une carrière médiatique, elle offre la chance unique d’apprendre le métier de journaliste scientifique auprès de journalistes, de rédacteurs en chef et de réalisateurs œuvrant dans des médias traditionnels et numériques reconnus.

JPEG
Dans le cadre de l’édition 2019, c’est Fanny Rohrbacher qui a reçu le premier pris de la Bourse Fernand Seguin, pour son dossier "Le chant des étoiles", qui étudie les sons émis par ces astres.

Pour son projet, Fanny Rohrbacher reçoit l’équivalent de 17 000 $ et effectuera notamment un stage de trois mois à l’émission Découverte, un stage d’un mois au journal La Presse et un stage d’un ou deux mois en France, financé par le Consulat général de France à Québec.

JPEG - 51.3 ko
Fanny Rohrbacher lors de la remise de son prix au Gala des grands prix du journalisme

À propos de la bourse Fernand-Seguin :
La bourse a été créée en 1981 en l’honneur de Fernand-Seguin, premier vulgarisateur scientifique à la radio et à la télévision de langue française au Canada, reconnu pour sa passion et son engagement à l’égard des sciences. L’ACS, Radio-Canada et leurs partenaires sont fiers de lui rendre hommage chaque année par la tenue d’un concours qui veille à assurer une relève en journalisme scientifique francophone. La bourse Fernand-Seguin a couronné de nombreux lauréats dont plusieurs occupent aujourd’hui des postes clés dans le milieu de la communication scientifique au Québec.

À propos de l’Association des communicateurs scientifiques du Québec :

L’ACS regroupe les professionnels de la communication scientifique au Québec. Elle soutient ses membres en contribuant à leur développement professionnel et en travaillant à accroître la qualité et la quantité d’information scientifique diffusée en français. Elle poursuit également l’objectif de sensibiliser la population, les entreprises et les décideurs à l’importance de la culture scientifique dans la vie citoyenne. L’ACS compte près de 300 membres, qui exercent dans les milieux journalistique et muséal ainsi que dans le réseau des universités québécoises, dans les médias, les écoles et les lieux de diffusion scientifique.

publié le 07/05/2019

haut de la page