Journées de la relève en recherche 2017

À l’occasion de la rentrée universitaire, l’Association francophone pour le savoir (Acfas) et les Fonds de recherche du Québec proposent deux journées entièrement consacrées à la valorisation et à l’accompagnement de la relève en recherche. À cette occasion, près de 150 étudiants et chercheurs postdoctoraux, issus de toutes les régions du Québec, sont invités à participer à une vingtaine d’activités de formation, de discussion, de réseautage et de divertissement.

PNG

Pour leur 5e édition, les Journées de la relève en recherche feront escale à Québec : l’Institut national de la recherche scientifique (INRS), l’École nationale d’administration publique (ENAP), l’Université TÉLUQ et l’Université du Québec seront hôtes de cette manifestation.

Pour découvrir la programmation des #J2R, visitez le site de l’Acfas.

Le Consulat général de France à Québec prendra par à cet évènement

Présentation d’un atelier "Internationalisation de la recherche et mobilité étudiante" avec M. Camara (Campus France) et Monique Généreux et Brigitte Martin ( Université Laval)

Aujourd’hui la mobilité internationale est un réel atout dans un parcours professionnel ! Séjours en laboratoire, co-tutelle de thèse ou échanges internationaux, des étudiants et des chercheurs viendront témoigner de leur expérience et de la valeur ajoutée de tels projets. Au-delà de ces échanges, cet atelier présentera les étapes et les dispositifs existants pour construire son projet de mobilité.

Lunch de remise des prix de la relève

A l’occasion des Journées de la relève en recherche, l’Acfas et ses partenaires célèbrent l’apport des étudiants-chercheurs au système de recherche québécois : plus d’une dizaine de prix sont alors remis au cours de ce lunch.

Soucieux d’encourager la mobilité des doctorants entre la France et le Québec, le Ministère des Relations internationales et de la Francophonie du Québec et le Consulat général de France à Québec remettront les Prix de thèse en cotutelle. Ils récompensent un étudiant français et un étudiant québécois pour la grande qualité de leurs travaux de thèse produits dans le cadre d’une convention de cotutelle franco-québécoise.

publié le 15/09/2017

haut de la page