L’astroblème de Charlevoix au Muséum National d’Histoire Naturelle de Paris

Une pierre marquée, il y a 400 millions d’années, par l’impact de la météorite sur Charlevoix a été apportée jeudi 12 octobre au Muséum national d’histoire naturelle de Paris (MNHN). Cette contribution se joint aux autres spécimens d’une exposition temporaire sur les météorites et les impacts météoritiques. Elle sera inaugurée le 17 octobre, dans ce musée reconnu mondialement, en présence entre autres de l’astrophysicien Hubert Reeves.

Jean-Michel Gastonguay, professeur de physique et d’astronomie au Centre d’études collégiales en Charlevoix et directeur de l’Observatoire de l’Astroblème de Charlevoix, a apporté cette pierre prélevée expressément pour le Muséum dans l’enceinte de l’Astroblème.

La collaboration entre le MNHN et l’Observatoire de l’Astroblème de Charlevoix s’est créé grâce à Annette Viel, muséologue, et contractuelle pour le projet de Pavillon Hubert Reeves. Madame Viel a déjà travaillé pour le Muséum.

JPEG

publié le 16/10/2017

haut de la page