Lancement d’un Laboratoire international associé du CNRS en philosophie des sciences et biologie de l’évolution

L’Université de Montréal a inauguré le 19 mai 2017, la création d’un nouveau Laboratoire international associé du CNRS intitulé « Epistemological and Conceptual Issues in Evolutionary Biology (ECIEB) » avec l’Institut d’histoire et de philosophie des sciences et des techniques de la Sorbonne.

Le 19 mai dernier, l’Université de Montréal a accueilli la conférence inaugurale du tout nouveau laboratoire international associé (LIA) du CNRS intitulé « Epistemological and Conceptual Issues in Evolutionary Biology (ECIEB) ».

PNGDirigé par Philippe Huneman de l’Institut d’histoire et de philosophie des sciences et des techniques du CNRS / Université Paris Sorbonne et Frédéric Bouchard du département de philosophie de l’Université de Montréalavec la participation du Institute for the History and Philosophy of Science and Technology de l’Université de Toronto, ce laboratoire international regroupe plusieurs chercheurs dans les domaines de la biologie évolutionnaire, des sciences sociales, de l’histoire des sciences et de la philosophie des sciences.

Ce projet a pour but d’étudier de manière interdisciplinaire la pensée évolutionnaire au 21ème siècle, du point de vue de trois laboratoires différents. L’objectif est d’enquêter sur les implications des nouvelles connaissances empiriques relatives à la théorie de l’évolution et aux disciplines qui lui sont associées.

La création de ce LIA vient renforcer et formaliser les collaborations déjà existants entre les trois institutions membres. Les objectifs scientifiques de ce laboratoire « sans murs » se compose de trois volets :
• Histoire et développement de la biologie de l’évolution, de la Théorie Synthétique de l’Evolution (1930-50) à sa remise en question actuelle.
• Fondements conceptuels de la théorie de l’évolution.
• Pensée évolutionniste dans les sciences sociales et en philosophie des sciences.

Il organisera plusieurs séminaires interdisciplinaires annuels, planifiera des échanges de doctorants (deux sont déjà en cotutelle, entre Paris et Montréal ou Toronto et Paris). L’ensemble des travaux donnera lieu à des publications de « review papers » dans des revues internationales telles que Journal of the History of Biology, Biology and philosophy, TREE, Journal of evolutionary biology, etc. – ainsi qu’à un ou deux ouvrages collectifs, et éventuellement une monographie.

Après une conférence inaugurale intitulée « Origines de la vie : Les principes de l’évolution chimique », par Christophe Malaterre (UQAM), Madame Laurence Haguenauer a inauguré le cocktail et lancé officiellement ce tout nouveau LIA du CNRS.

publié le 12/06/2017

haut de la page