Lancement de la mission franco-québécoise sur la découvrabilité

Dans le contexte actuel où les pratiques culturelles sont largement influencées par l’évolution de l’environnement numérique, la mise en avant des contenus francophones se pose comme un enjeu majeur de promotion de la diversité des expressions culturelles. Dès lors, la visibilité des contenus francophones en ligne est une priorité affirmée tant par la France que par le Québec.

Une part importante de l’accès aux œuvres sur Internet, et notamment sur les grandes plateformes numériques, provient aujourd’hui de suggestions proposées par des algorithmes de recherche ou de recommandation personnalisée. Un des défis consiste alors à permettre aux contenus francophones d’être référencés et suggérés aux internautes.

La mission aura pour objectif d’établir un premier diagnostic des différents enjeux liés à la découvrabilité (*), puis de proposer et de mettre en œuvre des solutions qui permettront d’assurer une meilleure visibilité des artistes et des œuvres francophones sur Internet.

Lors de leur rencontre à Paris, en janvier dernier, le président de la République française, M. Emmanuel Macron, et le premier ministre du Québec, M. François Legault, avaient confirmé la mise en place d’une mission d’expertise conjointe consacrée dont l’objectif est de favoriser cette découvrabilité des œuvres et des créations francophones sur les plateformes numériques. Par ailleurs, la problématique des ressources scientifiques francophones fera l’objet de travaux complémentaires.

« En matière culturelle, où les réalisations franco-québécoises et les opportunités restent innombrables, le Président de la République française et le Premier ministre du Québec se félicitent de la tenue prochaine de la première réunion d’experts consacrée à la découvrabilité des contenus francophones sur les supports numériques. » pouvait-on lire dans la déclaration conjointe d’Emmanuel Macron, président de la République française, et de François Legault, premier ministre du Québec, le 21 janvier 2019 .

« De nouveaux moyens de promouvoir activement notre culture dans l’environnement numérique »

« Les grandes plateformes de l’Internet sont devenues incontournables dans la diffusion des contenus culturels, ce qui leur confère une grande responsabilité dans l’accès aux œuvres produites en France ou dans l’ensemble des pays francophones. Cette collaboration étroite engagée avec nos partenaires québécois nous donnera, j’en suis convaincu, de nouveaux moyens de promouvoir activement notre culture dans l’environnement numérique », a indiqué Franck Riester, ministre de la Culture, France

« Pour notre gouvernement, il est important d’assurer que tous puissent avoir accès à des contenus culturels francophones de qualité sur le Web. Le rayonnement des œuvres culturelles et médiatiques produites fièrement en français au Québec permettra également de faire découvrir à l’ensemble de la Francophonie l’incroyable talent des artistes, artisans et artisanes de chez nous. Je remercie nos partenaires français pour leur collaboration et j’espère que cette initiative trouvera écho auprès d’autres partenaires francophones à l’avant-garde sur la question de la découvrabilité des contenus culturels en ligne ! », a expliqué Nathalie Roy, ministre de la Culture et des Communications, ministre responsable de la Langue française, Québec

*découvrabilité : terme québécois. Potentiel pour un contenu, un produit ou un service de capter l’attention d’un internaute de manière à lui faire découvrir des contenus autres.

publié le 03/04/2019

haut de la page