Les résultats du STAFE 2019

Au terme de la seconde campagne du STAFE, la commission consultative qui s’est tenue à Paris le 27 septembre 2019 a rendu ses résultats. Trois associations de Québec ont reçu près de 9 000 euros.

Les trois associations ayant déposé un projet auprès du Consulat général de France à Québec ont reçu une suite favorable :

L’association Sur les routes du Français (SRF) pour les projets de valorisation de la langue française avec la promotion des échanges culturels durant des évènements français et québécois emblématiques, et l’organisation d’une soirée à l’occasion de la fête nationale – 2 subventions pour un montant total de 4 000 €.

L’Association Croissant au Sirop d’Érable (ACSE) pour le projet d’intégration des étudiants français et francophones européens en échange à l’Université Laval – subvention de 1 200 €.

La Société Française de Québec (SFQ) pour le projet de promotion et de célébration de la fête nationale française auprès des Français et des francophones de Québec – subvention de 3 600 €.

La réunion s’est réunie à l’issue de l’examen par le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères des 370 projets émanant de 118 postes diplomatiques après avis des conseils consulaires.

Les projets transmis étaient majoritairement de type éducatif (49% des demandes), puis culturel (31%), socio-économique (10%), caritatif (5%) et enfin divers (évènementiel, coopération scientifique, mémoire, communication, …). Le montant total des subventions demandées par les associations s’est élevé à 3,66 millions d’euros.

Après examen, la commission a jugé recevables 279 projets (soit 75% des dossiers étudiés) pour un montant de 1,98 millions d’euros.

Le fonds de soutien au tissu associatif des Français à l’étranger (STAFE) vise à appuyer les projets d’associations locales de Français de l’étranger, qu’ils soient de nature éducative, caritative, culturelle économique et qu’ils contribuent au rayonnement de la France, en complément des programmes existants d’aide aux Français gérés par notre consulat.

Sa création a été annoncée par le Président de la République le 2 octobre 2017 devant l’Assemblée des Français de l’étranger, en remplacement du dispositif de « réserve parlementaire ». Ce fonds est doté de deux millions d’euros.

publié le 31/10/2019

haut de la page