Les grands axes de la relation économique franco-québécoise

Les relations économiques entre la France et la province de Québec se sont toujours maintenues à un niveau très intense et de grande qualité. Les relations institutionnelles sont notamment très étroites et se formalisent autour du Groupe franco-québécois de coopération économique (GFQCE).

Créé en 1974, le GFQCE se réunit tous les ans, ces dernières années en visioconférence depuis la France et le Québec, pour étudier les sujets de coopération économique sur des secteurs prioritaires communs, avancer sur des dossiers d’actualité et préparer le volet économique de la Rencontre alternée des premiers ministres (RAPM). Il soutient également plusieurs initiatives mettant en relation des partenaires économiques français et québécois. Il est porté par la Direction générale du Trésor côté français et par le Ministère de l’économie et de l’innovation côté québécois.

La 40ème édition du GFQCE, s’est tenue le 18 décembre 2018. L’accent a été porté sur les secteurs suivants :
le numérique (Intelligence artificielle, Gouvernement ouvert, Fintech)
le transport intelligent, l’environnement et les technologies vertes.

La dernière RAPM, qui a eu lieu en mars 2018, a fixé les priorités suivantes en matière de coopération :
- l’internet et la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles dans l’environnement numérique ;
- la lutte contre les changements climatiques, l’énergie et le développement durable ;
- la croissance, l’innovation, le numérique et l’intelligence artificielle ;
- la jeunesse, l’éducation et le sport ;
- la langue française, la culture et l’innovation sociale.

publié le 16/09/2020

haut de la page