Remise des prix de thèse en cotutelle France-Québec

Ce vendredi 19 octobre, les prix de thèse en cotutelle ont été remis aux lauréats français et québécois, lors des Journées de la Relève en Recherche.

Chaque année à l’occasion de la rentrée universitaire, l’Acfas et les Fonds de recherche du Québec proposent deux journées entièrement consacrées à la valorisation et à l’accompagnement de la relève en recherche. À cette occasion, une dizaine de prix sont remis dont les prix de thèse en cotutelle France-Québec.

Soucieux d’encourager la mobilité des doctorants entre la France et le Québec, le Consulat général de France à Québec et le Ministère des Relations internationales du Québec récompensent chaque année un-e étudiant-e français-e et un-e étudiant-e québécois-e pour la grande qualité de leurs travaux de thèse produits dans le cadre d’une convention de cotutelle franco-québécoise.

JPEG - 191.1 ko
De gauche à droite : Bernard Denault, directeur France au ministère des Relations internationales de la Francophonie, Marie-Ève Yergeau, Jacques Brodier et Tomas Macek, Consul général adjoint de France à Québec

Kévin Tougeron reçoit le prix de thèse en cotutelle France-Québec

Réalisant sa thèse au sein de l’Université de Rennes 1 et de l’Université de Montréal, Kévin Tougeron a été récompensé pour l’excellence de ses travaux de recherche. M. Tougeron s’intéresse aux effets des variations climatiques sur le comportement, la physiologie, la morphologie et les interactions entre les organismes vivants notamment chez les insectes. Plus particulièrement, son sujet de thèse porte sur l’hibernation, dans un contexte de réchauffement climatique, d’insectes importants pour le milieu agricole comme les pucerons et leurs ennemis naturels.
En l’absence du lauréat, c’est son directeur de thèse, M. Jacques Brodier, qui l’a représenté lors de la remise du prix.

Marie-Ève Yergeau reçoit le prix de thèse en cotutelle Québec-France

Marie-Ève Yergeau a effectué son doctorat en cotutelle entre l’Université de Sherbrooke et l’Université de Montpellier. Mme Yergeau est spécialisée en analyse de la pauvreté et des inégalités. Ses intérêts de recherche incluent l’économie de l’environnement et des ressources naturelles, la sécurité alimentaire, la microéconométrie appliquée et les méthodes d’enquête. Mme Yergeau a été récompensée pour ses travaux de recherche portant sur la question de l’écotourisme dans les zones protégées, et des ses conséquences sur le bien être des populations locales.

À propos des prix de thèse en cotutelle

Ces prix sont remis, chaque année, à un-e étudiant-e québécois-e et à un-e étudiant-e français-e, récents détenteurs d’un doctorat effectué en cotutelle de thèse France-Québec. Les lauréats sont récompensés par 1500$ chacun, et les travaux effectués pendant leur doctorat promus. Le prochain appel à candidature sera lancé en février 2019.

À propos des Journées de la relève en recherche
Entièrement consacré à la valorisation et à l’accompagnement de la relève en recherche, les Journées de la relève en recherche ont rassemblé près de 200 étudiants chercheurs des 2e et 3e cycle et des chercheurs postdoctoraux, issus de toutes les régions du Québec. Au programme, des ateliers de formation (rédaction de demande de bourse, communication en congrès, propriété intellectuelle, entrepreneuriat, etc.), des discussions et du réseautage.
En savoir plus : site de l’ACFAS

publié le 24/10/2018

haut de la page