Un français parmi les prix Nobel de physique !

Trois chercheurs ont été récompensés par le prix Nobel 2018 de physique pour leurs travaux sur les lasers . Parmi eux, le français Gérard Mourou.

Le 2 octobre dernier, le prix Nobel de physique a été attribué à trois scientifiques dont un français, Gérard Mourou (74 ans). Professeur émérite à l’Ecole polytechnique et ancien professeur à l’université du Michigan, M. Mourou partage la moitié de cette récompense prestigieuse avec son ancienne étudiante en thèse, Donna Strickland, canadienne de 59 ans, actuellement à l’université de Waterloo (Ontario). L’autre moitié revient à l’Américain Arthur Ashkin, 96 ans, de l’université Cornell (Etat de New York).

JPEG - 52.4 ko
Gérard Mourou et Donna Strickland

Gérard Mourou et Donna Strickland et ont été récompensés pour la mise au point d’une méthode pour générer des impulsions ultracourtes et à haute intensité à l’aide d’un laser. Et pas qu’un peu. Il s’agit des impulsions laser les plus intenses et les plus courtes jamais mises au point par l’humanité, a rappelé le comité des Nobels. Leurs puissance peut atteindre le pétawatt (un million de milliards de watts), soit mille fois la puissance du réseau électrique mondial. Une telle impulsion peut faire office de nano-scalpel ultra précis, permettant de forer ou de trancher dans de nombreux matériaux.

Les applications de leur découverte sont multiples : dans le milieu de la chirurgie optique (les lasers de ce type sont utilisés dans les opérations de remodelage de la cornée, ou pour traiter les glaucomes et cataractes), de la médecine (l’accélération de particules pourrait permettre l’élimination de tumeurs) mais aussi à plus grande échelle : l’utilisation de faisceaux d’une telle intensité pourrait en effet permettre le développement de la recherche fondamentale sur les milieux extrêmes que l’on retrouve dans les étoiles ou les explosions nucléaires.

Une "invention révolutionnaire" d’après le comité de sélection, qui justifie bien un prix Nobel.

publié le 17/10/2018

haut de la page