Une fin de semaine sous le signe de la science : retour sur le 17e Forum science et société

Les 4, 5 et 6 novembre 2016, s’est tenue la 17ème édition du forum science et société. Retour sur cet évènement convivial qui rassemble chaque année étudiants et chercheurs de tout horizon.

De la biologie à la physique en passant par les sciences sociales, la 17ème édition du Forum international science et sociétéde l’Acfas a permis à 260 étudiants de cégeps venus de tout le Québec de rencontrer 18 chercheurs passionnés et engagés dans la diffusion des sciences.

Cet évènement pluridisciplinaire est aussi une manifestation internationale, puisque six chercheurs français ont traversé l’Atlantique pour partager et échanger avec ces jeunes. Ainsi, ces six représentants de 4 grands établissements d’enseignement supérieur et de la recherche français (CNRS, INRA, CEA, Université Grenoble Alpes) ont déposé leurs valises au cégep de Saint-Foy, l’un des plus grand cégep du Québec et lieu d’accueil du 17ème forum science et société.

Tout au long de ce forum, soutenu cette année encore par le Consulat général de France à Québec et d’autres partenaires, l’ensemble des participants ont pu partager leurs expériences respectives : chercheurs confirmés, jeunes doctorants, hommes, femmes, étudiants de tout horizon. Tous ont apprécié ces moments privilégiés ponctués de réflexions, de questions et d’échanges.

Un programme tourné vers l’implication citoyenne

Dès l’ouverture du Bar des sciences animé par Johanne Lebel, directrice de projets à l’Acfas et rédactrice en chef du magazine web DECOUVRIR, les échanges ont fusé et les discussions se sont animées pour répondre à une question plus que de circonstance : Comment amener la science dans la société ? Un sujet qui a particulièrement animé les invités, composés de chercheurs et de journalistes, mais aussi les étudiants.

Le samedi, six ateliers se sont déroulés autour des thèmes suivants : le Nord, le microbiote, les pseudosciences, le Big data, la radicalisation et les grandes découvertes en physique. Cliquez ici pour retrouver le programme complet. Chaque atelier se déroule de la même manière. Après une brève présentation du sujet par les animateurs et un exposé des chercheurs sur leurs thématiques de recherche, les étudiants ont interpellé, commenté et questionné les chercheurs. Les étudiants ont posé leurs questions jusqu’aux tout derniers instants du Forum, continuant les discussions pendant les pauses et les repas. Tous les sujets ont suscité un fort intérêt chez les jeunes, qui ont manifesté leur enthousiasme lors de la session de restitution finale le dimanche matin : poétique et artistique pour l’atelier sur la physique, interactif et réflexif pour l’atelier pseudoscience ou encore découverte du corps pour l’atelier microbiote. Enfin, les cégepiens se sont également montrés très curieux sur les parcours des chercheurs et leur métier en général (journée type, activités principales) comme en témoigne l’une des étudiantes « La présentation des chercheurs sur leurs parcours a été un des éléments les plus appréciés de mon expérience. Étant moi-même dans un tourbillon d’idées et de questions quant à mon avenir, j’ai été inspirée et rassurée du fait qu’aucune acquisition de connaissances n’est inutile et que plusieurs chemins peuvent me mener vers un avenir brillant. ».

Plusieurs moments festifs ont également ponctué l’ensemble de l’évènement comme le souper et le défi ludique, qui invitait étudiants et chercheurs de même tablée à relever un challenge scientifique. Un spectacle d’humoriste est venu compléter cette soirée conviviale.

La présence appréciée de Campus France

Comme chaque année, Campus France été présent à l’évènement. Une occasion particulièrement intéressante pour les 260 futurs étudiants d’en apprendre davantage sur les perspectives d’études supérieures en France. Ainsi, la représentante a pu répondre aux diverses questions des cégépiens, notamment sur le fonctionnement de l’enseignement supérieur, l’offre de formation, et les échanges inter-universitaires.

Crédit photos : Acfas

publié le 08/12/2016

haut de la page