Une première formation professionnelle d’aide-soignant, menant à la double diplomation France-Québec

Une entente entre les gouvernements français et québécois permet désormais la reconnaissance des diplômes de préposé aux bénéficiaires et d’aide-soignant des deux côtés de l’Atlantique.

La 67e Commission permanente de coopération franco-québécoise, regroupant le ministère québécois des Relations internationales et de la Francophonie et le ministère français de l’Europe et des Affaires étrangères, accorde son appui au projet « Innovation en formation professionnelle soignante » pour les deux prochaines années.
PNG
Le projet « Innovation en formation professionnelle soignante » consiste en deux premiers partenariats de coopération afin que des élèves qui ont complété leur formation d’aide-soignante en France puissent venir ici et, à la suite de stages en milieu de travail, faire reconnaître leurs acquis et leurs compétences pour obtenir le diplôme d’études professionnelles Assistance à la personne en établissement et à domicile, menant au métier de préposé aux bénéficiaires.

À la fin de ce parcours, les élèves auront ainsi deux diplômes en poche, soit un diplôme français et un diplôme québécois reconnu par le ministère de l’Éducation.

« Le ministère des Relations internationales et de la Francophonie est fier de soutenir ce projet franco-québécois pour les deux prochaines années. Axé vers l’avenir, il mise sur l’éducation auprès de la jeunesse en permettant aux participants d’acquérir une expérience culturelle internationale assortie d’un double diplôme français et québécois et d’élargir leurs perspectives d’emplois aux deux côtés de l’Atlantique. », souligne Nadine Girault, ministre des Relations internationales et de la Francophonie.

Une première élève française accompagnée de deux formatrices de l’Institut de formation aide-soignante et aide à la puériculture du Lycée des Métiers de Carcado-Saisseval sont présentes dans la région jusqu’au 7 juin prochain afin d’initier les premières étapes de ce projet-pilote novateur et unique en province.

publié le 31/05/2019

haut de la page