Voyage au coeur des laboratoires conjoints du CNRS au Québec

Découvrez les travaux de recherche menés dans les trois UMI - CNRS du Québec dans l’émission "La recherche par-delà les frontières" diffusé sur Canal Savoir et Canal U.

Diffusée pour la première fois le 3 octobre 2016 sur la chaîne de télévision éducative québécoise, Canal Savoir l’émission "La recherche par-delà les frontières" lève le voile sur les travaux menées au sein des trois Unités mixtes internationales (UMI) implantées au Québec. Ces laboratoires de recherche conjoints, favorisent la collaboration entre des chercheurs québécois et des chercheurs français du Centre national de la recherche scientifique (CNRS) en mission longue durée au sein des institutions québécoises.

PNG

Pour voir ou revoir l’émission :

PNG PNG

La recherche par-delà les frontières explique tout d’abord les pôles d’excellence des UMI suivantes : l’UMI du Centre de recherches mathématiques (UMI-CRM) de l’Université de Montréal qui s’intéresse à la recherche fondamentale et son application ; l’UMI-Takuvik de l’Université Laval qui œuvre à mieux comprendre l’impact des changements climatiques et de l’industrialisation dans l’Arctique canadien ; et l’UMI-LN2 de l’Université de Sherbrooke qui s’intéresse aux nanotechnologies et aux nanosystèmes.

L’émission permet au passage de mieux comprendre le rôle du chercheur, les forces de la coopération France-Québec et de percevoir la valeur de telles Unités. En plus d’avantager l’avancement de la recherche, ces dernières favorisent la collaboration entre diverses expertises et permettent de tirer profit de la complémentarité des forces des deux cultures.

À propos de la production

La recherche par-delà les frontières est une production de Canal Savoir, réalisée avec le soutien du Service de coopération et d’action culturelle du Consulat général de France à Québec. L’émission fut produite en partenariat avec le CNRS et l’UMI-CRM, l’UMI-Takuvik et l’UMI-LN2. On doit la réalisation à Michel Fénollar et la direction photo à Sharif Mirshak et Noé Sardet.

publié le 08/12/2016

haut de la page