Neufs villes françaises accueillent la Coupe du Monde féminine de football

À quelques jours du début de la Coupe du monde de football (soccer) féminine en France, l’équipe tricolore, sur ses terres, lancera toutes ses forces dans la bataille pour conquérir le titre suprême à Paris, devant ses supporters.

En tant que pays organisateur, la France ouvre le bal de la Coupe du Monde féminine de football ce 7 juin, en affrontant la redoutable équipe de Corée en match d’ouverture, au Parc des Princes à Paris.
La compétition se déroule durant un mois, jusqu’au 7 juillet, date de la finale, pour laquelle toutes les Françaises et tous les Français rêvent de voir jouer les Bleues.

Neuf villes françaises accueillent la compétition
C’est la première fois que la France organise une coupe du monde féminine. La précédente s’était déroulée en 2015 au Canada, et notamment à Montréal ou des milliers de Françaises et Français avaient encouragé une Équipe de France inspirée qui a buté sur l’Allemagne.
Cette fois-ci, le soutien devrait être total, puisque neuf villes vont accueillir les 52 rencontres de cette compétition internationale : Paris, Lyon, Nice, Montpellier, Rennes, Le Havre, Valenciennes, Reims et Grenoble.

Les américaines tenteront de conserver leur titre face à une France conquérante à domicile, qui rêve d’accrocher une première étoile au maillot bleu, mais aussi face à l’Allemagne, au Canada, au Brésil ou encore à l’Australie.

24 équipes nationales participent à la compétition. En ronde de qualification, la France affrontera dans le groupe A : la Corée, la Norvège et le Nigeria.

Voir le calendrier des matches : France 2019

publié le 04/06/2019

haut de la page